Bleu blanc Box, la box culinaire des expatriés français

Voyage en cuisine avec Bleu Blanc Box!

Vivant à l’étranger, j’ai souhaité apporter un peu de gastronomie française à notre quotidien irlandais. Après quelques recherches sur internet, je suis tombée sur une box culinaire qui propose des produits français pour les expatriés. Tadaa : Bleu Blanc Box fut la découverte. Je me suis donc laissée tenter pour un d’abonnements de deux mois, ce qui représente deux livraisons. Ce n’est pas la première fois que je m’abonne à une box culinaire, j’ ai été abonnée à la box Kitchen Trotter. J’ai pu découvrir cette box durant 3 mois, j’en ai même fait un article : « On a testé et on adhère« .

Bleu Blanc Box, la box des expatriés français

L’inscription prend seulement quelques minutes. Il faut suffit de souscrire à l’offre qui vous intéresse, d’entrer votre adresse de livraison et de valider le paiement. Pour ma part, j’ai choisi un abonnement d’une  durée de deux mois. Le tout pour seulement 29,90€ par box et les frais de livraisons de 5€ pour l’Irlande.

A peine deux semaines plus tard, le facteur est venu me livrer ma première box. Excitée comme une puce et très impatiente d’ouvrir cette boîte. N’y une, n’y deux, à peine mon manteau ôté, je fonce dans la cuisine déballer ma Bleu Blanc Box.

Bleu Blanc Box : Octobre 2017

C’est en soulevant le papier de soie rouge que le voyage peut enfin commencer. Le livret de présentation de la box nous permet de la destination, qui fut pour cette Bleu Blanc Box, La Bretagne. Je ne pouvais pas rêver mieux. Etant jeune, j’ai passé plusieurs de mes étés en Bretagne, plus particulièrement à Trélissac dans le Nord à déguster des Kouign Amann, des crêpes au caramel beurre salé, mais surtout à faire de la planche à voile ou du canoë-kayak.

Qu’ai-je trouvé dans ma Bleu Blanc Box d’octobre ?

Tout d’abord, un livre : « Les Bretons » de Pierre-Heni Allain, dit « Lignes de vie d’un peuple », de chez Ateliers Henry Dougi. C’est un recueil de « témoignages de la diversité des talents qui irriguent la péninsule » bretonne.

Ensuite, une préparation Bio de galettes au Sarrasin, de Marlette, parfaite pour notre prochaine Crêpe Party entre amis. Nous avons eu l’occasion d’en faire une, il y a maintenant un mois, mais sans farine de Sarrasin, c’est pas vraiment la même chose. Hâte d’en refaire une pour l’utiliser.

Puis, une crème de Salidou au caramel beurre salé de la Maison d’Armorine. Il s’associera à merveille  à nos pancakes du dimanche. Et oui, chaque dimanche nous nous préparons un bruns maison, un vrai régal. Je pense bientôt en faire un article pour partager nos idées recettes.

Ensuite, deux petits sablés pur beurre, de la boutique La Trinitaine, autant vous dire que je les ai vite dévorées. Ainsi, qu’un savoureux pot de rillettes de thon à la Salicorne de la boutique Ty-Gwenn.

Pour terminer, j’ai pu découvrir un savon de la savonnerie d’Armor. Une odeur bretonne jusque sous la douche. Parfait quand on souhaite prendre soin de sa peau, lorsqu’on vit en Irlande avec une eau très calcaireuse. De plus, cette entreprise utilise des matières premières issues de sa région. Cette escale en Bretagne m’a fait replonger dans mes albums photos d’enfance.

Bleu Blanc Box : Novembre 2017

La première m’ayant bien plus, j’ai poursuivi mon abonnement pour un mois supplémentaire. Du coup, qu’ai-je pu trouver dans ma Bleu Blanc Box de Novembre ?

Cette fois-ci le thème était sur « Le Beaujolais Nouveau« . Quoi de mieux quand on est dans un pays étranger qui ne connaît pas cet engouement pour le vin. J’ai tellement adoré cette box que j’en ai oublié de faire des photographies. Du coup, j’ai utilisé les photos du site Bleu Blanc Box (avec leur copyright).

Tout d’abord, j’ai découvert un sachet de Petits Beurres Apéritifs au Gorgonzola et aux Noix, de la marque Michel et Augustin. Le petit plus est de les accompagner avec des rillettes de thons, ou du houmous (recette par ici).

Puis, des cacahuètes caramélisées de la Biscuiterie d’AFA, nous en avons fait qu’une bouchée. Cela m’a tant rappelé le marché de Noël et de ces vendeurs à l’étalage de cacahuètes ou de châtaignes grillées.

Ensuite, il y avait une terrine de pintade aux noisettes et abricots, de la marque Conserve d’Autrefois. Nous attendons la prochaine soirée entre amis pour la déguster.

Puis, le parfait condiment « une moutarde au Vin Rouge » de Delouis France. Nous avons pu la tester le week-end dernier quand nous avons dégusté un poêlé au poulet. C’est une parfaite association avec de la viande, des légumes ou des féculents. D’ailleurs on a presque fini le pot.

Ensuite, j’ai pu compléter ma collection de livre de cuisine avec le bouquin, « Les gâteaux de Mamie » Amandine et Camille, aquarelles de Lucille Prache, de chez Marabout. Je vous en dirais des nouvelles concernant ces recettes après exploration.

Puis, nous finissons avec le masque visage « Anti-oxydant » à l’huile de pépins de raisin, de la boutique Du Monde à la Provence. J’espère que cette deuxième box vous aura autant plus.

Mon avis sur la Bleu Blanc Box

Pour terminer, la Bleu Blanc Box m’a permis de repartir en France le temps de quelques bouchées et quelques lectures. De plus, je trouve son prix raisonnable et abordable. Enfin, le seul bémol est sa fréquence, qui est de  une par mois. En effet, on n’a pas le temps de la découvrir, ou de la déguster que l’on reçoit déjà la suivante. C’est dommage qu’il n’y ait pas l’option pour en recevoir une tous les deux mois.

6 comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :