Toulouse à vélo - Pont Neuf
Europe,  France

Toulouse à vélo, une après-midi pour visiter la ville rose

Re-visitez Toulouse à califourchon sur votre vélo ou louez-en un, pour seulement 1,30€ la journée avec VélÔToulouse. Les 30ères minutes sont gratuites, il vous suffira de changer de vélo à une autre station. Tout en vous dépensant, vous allez explorer notre chère ville rose. Cet article vous guidera pas à pas dans cette balade d’environ 2 heures, que ce soit en été, ou en hiver, tant qu’il y a du soleil !

Promenade dans Toulouse à vélo

Step 1 – Jardin japonais

Tout d’abord, rendez-vous au jardin Compans-Caffarelli, soit à vélo, soit à pied. Durant votre traversée du parc, n’oubliez pas de faire une escale par le jardin japonais. Attention, je crois que l’accès à ce jardin est interdit à vélo, il vous suffira de l’accrocher à l’extérieur. Ensuite, pour ceux ayant pris un vélÔToulouse, vous trouverez une autre station de vélo à la sortie du jardin de Compans, côté Boulevard Lascrosses.

Vous revoilà les cheveux au vent ! 

Step 2 – Écluse de Saint-Pierre en Canal de Brienne

Ensuite, prenez le Boulevard Armand Duportal pour longer le canal de Brienne jusqu’à l’écluse de Saint-Pierre. Arrêtez-vous un instant et avec un peu de chance, vous observerez le passage d’une péniche.

Step 3 – Place Saint-Pierre et Quai de la Daurade

Continuez à pédaler jusqu’à la place Saint-Pierre. Puis, vous pouvez soit continuer en vélo par le quai Lucien Lombard, soit déposer votre vélo à une station et descendre sur les berges pour rejoindre à pied le quai de la Daurade. Prenez un instant pour vous poser sur les marches ou le long de la Garonne, et admirez la vue sur ses rives et ses ponts.

Savez-vous que le pont Saint-Pierre était un pont à péage jusqu’en 1904? C’est en 1849 que le pont Saint-Pierre fut construit en bois et reposant sur deux piles de brique et de pierre. En échange d’une subvention municipale de 145 000  francs, ce dernier perçoit jusqu’en 1904 sur les usagers du pont un péage dont le montant est fixé par arrêté.

Step 4 – Prairie des filtres

À votre remontée par le quai de la Daurade, vous trouverez deux stations pour récupérer un nouveau vélo. Rendez-vous de l’autre côté du Pont Neuf. Puis, longez la Prairie des filtres pour rejoindre le Pont Saint-Michel. 

Il y a souvent des animations sur ce lieu, je vous invite à regarder leur site pour en savoir plus. Attention, certains évènements refusent l’accès au vélo. Il vous suffira de l’accrocher à l’entrée.

Step 5 – Allées Jules-Guesde et jardin des Plantes

Continuez à pédaler vers les allées Jules-Guesde pour découvrir le jardin des Plantes. Déposez de nouveau votre vélo et continuez à pied. Profitez de ce moment pour visiter le Museum, ou pour vous posez sur l’herbe pour lire, goûter ou tout simplement, pour admirer le ciel.

Dégustation de glaces chez Les Agriculteurs Givrés !

Step 6 – Cathédrale Saint-Etienne

Ensuite, direction la Place Saint-Etienne pour admirer sa cathédrale, il vous faudra passer par la rue du 8 mai 1945, puis la rue Ninau, pour finir par la rue Pierre-de-Fermat.

Savez-vous que la Place Saint-Etienne possède la plus vieille fontaine de la ville ? D’ailleurs, elle a même été nommée “le Griffoul”, signifiant « source jaillissante » en Occitan.

Autre anecdote, oubliée de “presque” tous, mais les petites statuettes de cette fontaine n’ont pas toujours été aussi sages ! En 1593, le sculpteur Antoine Bachelier avait fait installer quatre marmousets de bronze «urinant» dans la vasque. Jugées choquantes, ces statuettes ont été fondues et rendues approuvées.

Step 7 – Rue Alsace-Lorraine

Envie d’une escale shopping, c’est le moment. 

J’espère que cette visite mixer entre des temps à vélo et à pied vous donnera des idées. D’ailleurs, j’ai même écrit un article sur pourquoi on aime tant Toulouse !

7 Comments

  • TournierLasserve

    Bel article et on à très envie de visiter la ville toulousaine sous le soleil. Supposition ? Peux-tu le transposer pour tous ceux qui ont des difficultés de vélo ou de marche ?

    • Booccinell

      Merci, la solution serait avec le CityTour Toulouse, bus cabriolet qui permet de visiter Toulouse sans marcher. Il y a même la possibilité de descendre à certains arrêts puis deremonter un ou deux heures après pour continuer le tour

    • Booccinell

      Merci
      L’alternative serait une visite en bus cabriolet avec CityTour Toulouse. Vous pouvez même descendre à plusieurs arrêts pour visiter un parc ou un musée et remonter dans le prochain bus

      • TournierLasserve

        L’option du CityTour me parait être une bonne alternative…. Existe-t-il un plan de ce circuit avec les arrêts, les monuments ou lieux à voir? Où dois-je appeler ou aller? afin de «broder » mon tour à son rythme

Laisser un petit mot

%d blogueurs aiment cette page :