Europe,  Mes voyages

City break : un week-end à Vienne

Bienvenue sur mon carnet de voyage, lieu de partages et de découvertes. Cette année, mon conjoint m’a bien surpris par l’organisation d’un week-end mystère pour mon anniversaire. Je vous embarque le temps d’un week-end à Vienne, au pays de l’impératrice Sissi.

Week-end à Vienne, cadeau d’anniversaire

Vendredi – le suspense

13h30 – Je ne sais toujours pas où nous allons, je connais simplement le moyen de transport, vu que nous sommes à l’aéroport. Le suspense est à son comble devant les panneaux d’affichage, à la recherche de la destination rêvée.

C’est à Nice, le temps d’une escale que j’ai pu découvrir la destination finale. Roulement de tambours… nous nous envolons pour Vienne, en Autriche. Je suis toute excitée!! Une nouvelle ville que je vais pouvoir cocher sur ma liste « à visiter ». Deux heures plus tard, nous voici sur la terre autrichienne.

Savez-vous qu’un quart de la population autrichienne vit dans la capitale ?

Samedi : Une journée à Vienne

Nous avons tranquillement petit-déjeuné à l’hôtel Pension sur Seilergasse street, à deux minutes de la cathédrale Saint-Stéphane, en plein centre ville.

Armez d’un chapeau et de mon reflex, nous partons explorer la capitale autrichienne à pied. Nous avons pris une bonne demi-heure pour créer notre parcours, afin de ne rien manquer. J’ai tout recensé sur une carte en bas de l’article, par couleurs, afin de bien identifier les zones.

Quartier Wieden (4e) – en jaune sur la carte

Tout d’abord, nous sommes partis en direction de l’ancienne station Karlsplatz, composée de deux pavillons de style Art nouveau et édifiés par les architectes Otto Wagner et Josef Maria Olbrich.

Puis, nous avons continué à travers le Resselpark afin d’admirer l’église Saint-Charles-Borromée (traduction « Karlskirche »).

Ensuite, nous avons admiré de loin l’architecture du musée d’art « Sécession Viennoise ». Hypnotisés par sa coupole dorée, nous nous sommes attardés quelques instants. Nous avons fini par traverser le marché de Naschmarkt.

Quartiers Innere Stadt (1re) et Wien Westbahnhof (7e) – en vert sur la carte

Après, nous sommes partis en direction du quartier regroupant plusieurs musées afin de parcourir les jardins et de contempler l’architecture.

Quartier Landstrasse (3e) – en marron

Direction du Palais Belvédère, en tramway par la ligne D. Il faut prévoir deux à trois heures pour sillonner dans le jardin et d’arpenter les galeries d’art. Nous avons choisi le Belvèdère Supérieur et le jardin botanique.

C’est en 2018, que le Belvédère Supérieur a été repensé les galeries afin d’accueillir 420 œuvres dans les sept pièces thématiques, réparties sur trois niveaux.

Cela débute par l’histoire du Belvédère. Puis, les pièces suivantes présentent des œuvres d’art du Moyen Âge, du baroque, du classicisme et du Biedermeier. Le modernisme viennois et l’art des années 1900 prennent évidemment une grande place sur le premier étage, dont un très côté Le Baiser de Klimt. Enfin, l’art de l’entre-deux-guerres et de l’après-guerre est présenté au deuxième étage.

Quartier Wien (1re) – en rouge

Nous avons repris le tramway, pour continuer notre balade au coeur de la ville. En passant devant le monument Michaeler platz, puis la colonne de la Peste et par la Cathédrale Saint-Etienne de Vienne. 

La soirée surprise

La journée est passée tellement vite que nous sommes rapidement rentrés à l’hôtel pour nous préparer. Et oui, le chéri n’a pas fini de me surprendre, ce soir la seule chose connue, c’est le dresscode : tenue élégante. 

18h – Rendez-vous devant l’hôtel Bristol pour un dîner gastronomique avant un Opéra.

20h – Après ce bon dîner, nous sommes partis vers la salle dorée du Musikverein afin d’écouter un concert, regroupant les œuvres incomparables de Mozart et de Strauss jouées par un orchestre en costumes d’époque. Un très beau souvenir !

Dimanche

Déjà, le dernier jour, le week-end est passé à toute l’allure, tout en profitant pleinement de chaque instant en amoureux. Du coup, cette dernière matinée s’est résumée par l’achat de souvenirs. Un magnet pour le frigo – Oui, j’en fais la collection =D – et une petite boîte à musique, en souvenirs du concert.

Puis, direction l’aéroport en navette pour seulement 8€ en 20 minutes. Très pratique !!

J’espère que ce programme à pied pour déceler les mystères de la ville durant ce week-end à Vienne vous aura plu. Si vous souhaitez explorer d’autres villes, cliquez-ici.

5 Comments

Laisser un petit mot

%d blogueurs aiment cette page :