Espagne,  Les portraits

Conseils pour une expatriation en Espagne

Suite un à interview sur le podcast Voyageurs et Expatriés avec mon frère, Florian et Nicole. Nous avons souhaité écrire un article sur les démarches administratives pour une expatriation en Espagne.

Les informations ci-dessous sont les étapes qu’ils ont dû suivre en tant que  irlandaise et français. Les étapes peuvent varier en fonction des profils. Ils se sont installés en Espagne en septembre 2018.

Une expatriation en Espagne que faire ?

1ère étape – NIE temporaire

Qu’est-ce que le NIE ? Le Numéro d’Identification des Étrangers (N.I.E.) est un numéro personnel, unique et exclusif, que la Direction Générale de la Police assigne aux étrangers. 

Tout d’abord, demandez un rendez-vous sur ce site et remplir un des  formulaires pour le NIE temporaire, avant le rendez-vous. Vous aurez aussi des taxes à payer durant vos procédures (environ 6 euros/NIE temporaire). Vous pouvez les payer auprès d’une banque qui vous donnera un justificatif de paiement. Pour plus d’information, je vous laisse consulter ce site.

2ème étape – Location d’un appartement

Avec ce NIE temporaire, vous pouvez louer un appartement. Parfois on peut vous demander si vous travaillez et combien vous gagnez. Ce qui peut être difficile quand vous venez juste d’arriver dans un pays.

De plus, avec ce NIE temporaire vous pouvez entamer les démarches pour votre contrat de travail, signer un contrat forfait téléphone et internet, ouvrir un compte en banque. Attention, il y aura des taxes supplémentaires pour le compte en banque car vous n’êtes pas encore résident officiel.

3ème étape – Cherche d’un emploi

Soit vous êtes venu en Espagne en ayant un travail, soit vous êtes en recherche. 

Pour les recherches, vous pouvez faire des recherches en ligne (Indeed, LinkedIn, Monster, forum Facebook). Pour information, le porte à porte est plus efficace. Super vous avez signé votre contrat de travail.

4ème étape – Obtenir le numéro de sécurité social

L’entreprise doit faire une lettre “promesse d’embauche”. Puis, muni de votre passeport et de votre NIE temporaire, vous pouvez entamer les démarches pour le numéro de sécurité social.

Vous pouvez soit prendre un rendez-vous en ligne, soit vous présenter à l’administration “Unidad de Recaudación Ejecutiva de la Seguridad Social”.

Il faudra remplir un formulaire avant le rendez-vous et venir muni de toutes les copies nécessaires. A l’issue du rendez-vous, vous obtenez votre numéro de sécurité social. Grâce à ce numéro de sécurité social, vous déclarez officiellement que vous travaillez et que vous êtes imposable en Espagne. 

5ème étape – “Empadronamiento” (= recensement)

Après avoir obtenu une preuve que vous vivez en Espagne depuis plus de trois mois. Par exemple avec votre contrat de location, votre NIE temporaire ou toutes autres pièces, vous pouvez demander un “empadronamiento”. C’est l’équivalent d’un recensement qui justifie que vous vivez ici depuis au moins trois mois. Pour plus de renseignements, je vous laisse consulter ce site. Attention, votre contrat de location doit être au minimum d’un an.

6ème étape – NIE permanent

Demander un second rendez-vous pour obtenir un NIE permanent. Vous aurez aussi des taxes à payer (environ 10 euros, chez votre banquier) avant le rendez-vous. Venez au rendez-vous muni de votre contrat de travail, votre contrat de location, votre empadronamiento et de notre numéro de sécurité social. Attention, votre empadronamiento doit être daté de moins de 3 mois. De plus, n’oubliez pas de remplir le formulaire pour la demande de NIE permanent et d’avoir les copies nécessaires.

7ème étape – carte de résident

Pendant le rendez-vous pour avoir le NIE permanent, vous allez obtenir votre carte de résidence officiel pour une durée de trois ans.

8ème étape – carte SIP (numéro de sécurité social en carte)

Avec cette carte de résidence, votre numéro de sécurité social et l’empadronamiento vous pouvez faire votre demande de carte SIP. Cela vous permettra d’aller chez le docteur ou à l’hôpital gratuitement.

Attention, pour cette demande vous devez vous rendre dans les centres de soins à côté de chez vous.

9ème étape – Mise à jour de vos documents

Pour finir, nous vous conseillons de mettre à jour avec notre NIE permanent, votre contrat de travail et votre statut à la banque. Ainsi, cela vous évitera de payer les taxes supplémentaires.

Ce processus est très long. Cela nous a pris entre 6 et 8 mois, une dizaine de rendez-vous en comptant ceux auxquels je suis allé par erreur, par faute d’information claire et précise. Environ 10 formulaires (en comptant ce en ligne) pour finir tout ce processus et ainsi obtenir tous les documents cités…  Il y a aucun site officiel du gouvernement qui regroupe toutes les informations au même endroit… 

C’est comme la maison des fousdans “Les 12 Travaux Astérix et Obélix” !!!

Vous pouvez aussi payer des agences pour faire tout cela, l’équivalent d’un “notaire” pour un budget de 1000/1500 euros par tête. Cela vaut presque le coût pour être honnête, surtout si vous voulez monter votre entreprise en Espagne !

J’espère que cet article sur les démarches administratives pour une expatriation en Espagne vous aura plus. Si vous souhaitez en savoir plus, je vous laisse écouter le podcast de Nicole et Florian sur Soundcloud. Pensez à vous abonner =D !

Alors vous tentez votre chance pour une expatriation en Espagne ?

NS : si vous avez d’autres conseils à transmettre à de futurs résidents, n’hésitez pas à laisser un commentaire. D’ailleurs, j’ai aussi rédigé un article sur leur expatriation en complément du podcast.

Laisser un petit mot

%d blogueurs aiment cette page :