Quoi faire à Cork : visites et restaurants !

Cork, une nouvelle ville à retirer de notre liste des lieux à visiter en Irlande. Nous avons pu y séjourner deux jours avec le chéri, le frère et sa copine. Une vraie petite merveille sur la côte Ouest, la ville n’est pas très grande mais il y a de quoi s’occuper entre le centre ville et les alentours. Parfait pour être dépaysé et décompresser  le temps d’un weekend.

Cork, la ville Rebelle !

Le saviez-vous ? Cork est la seconde plus grande ville de l’île d’Emeraude, son Comté est même surnommée, le Comté rebelle. Tout cela à cause de ses citoyens qui ont pris le parti de Perkin Warbeck en 1491 après la guerre des Deux-Roses. Enfin, assez parlé d’histoire!!!

Si vous souhaitez découvrir d’avantage de paysages irlandais, rendez-vous sur la rubrique Irlande.

Samedi – Le centre ville de Cork

Nous sommes arrivés vers 11h grâce à Air Coach, à seulement 10 minutes de notre Airbnb. Nous en avons donc profité pour déposer nos affaires. Après un petit rafraîchissement et des retrouvailles avec le frère et sa copine nous sommes partis explorer le centre ville.

Première escale à l’Université de Cork, semblable aux Universités américains je trouve. Saviez-vous qu’il  ne faut pas marcher sur les pelouses aménagées devant les bâtiments principaux des Universités? Cela présage une mauvaise réussite dans les études. Enfin, chacun peut y croire ou non, perso je ne m’y suis pas aventurée.

Ensuite, nous nous sommes dirigés au coeur de la ville à la recherche d’un lieu pour déjeuner. Notre choix c’est porté sur Tony’s Bistro, afin d’y déguster un succulent brunch irlandais. Ensuite, nous sommes partis découvrir l’English Market, pour y déguster un bon jus de fruit et « dévorer » les différents étalages de nourriture avec nos yeux.

Après, nous sommes partis arpenter les rues de Cork pour visiter quelques cathédrales. Un vrai régal pour les yeux. On a même découvert un chemin spirituel à côté de la Cathédrale Saint Fin Barre’s. Comme une personne nous l’a expliqué, il faut parcourir le labyrinthe calmement et dans le silence. Arrivé au centre prenez quelques minutes pour méditer. Pour finir, faites le chemin inverse tout en pensant à votre médiation. Ce labyrinthe permet d’effectuer un chemin de pèlerinage sans pour autant parcourir des kilomètres à pied.

Suite à cet escale re-vitalisante, nous sommes rentrés à l’appartement. Déjà l’heure du dîner !! Après une petite balade au coeur de la ville, nous sommes tombés sur une pizzeria à la Californienne : Uncle Pete’s. Les murs sont recouverts de photographies et publicités, et l’équipe très serviable.

Dimanche – Le Château de Blarney

Ayant rapidement faire le tour du centre ville de Cork, nous sommes partis découvrir le Château de Blarney. Blarney Castle fait parti de ces châteaux authentiques qui vous transportent immédiatement dans un univers médiéval. Très réputé pour sa curiosité locale : “la Pierre de l’Eloquence”, une pierre située au sommet du château. De ce que ‘non, elle donne le talent de l’éloquence à quiconque l’embrasse ! Personnellement, je n’ai pas osé l’embrasser mais cela a l’air très reconnue de se prêter à ce rituel.

En somme, nous avons passé notre journée à arpenter les chemins du Château et ses jardins. Il est facile de s’y perdre tant physiquement et mentalement grâce à la beauté du décor. Surtout que nous avions un temps parfait pour l’Irlande pour en profiter au maximum.

Le Château

Les jardins

Comment préparer son weekend à Cork ?

Premièrement, côté logement

Tout d’abord, nous étions logé au bord du Lee, à porter de toutes commodités chez notre hôte Mella. Si vous souhaitez y passer un weekend, ce logement est parfait. L’hôte est très agréable et disponible pour des conseils et la chambre très confortable à bas pris avec un succulent petit déjeuner « home-made ».

Deuxièmement, côté transport

De plus, il existe plusieurs moyens de transports pour se rendre sur Cork comme le train, le bus ou encore la voiture. Nous avons choisi le moyen le plus rapide et économique en réservant nos billets de bus avec la compagnie Aircoach qui relit Cork à Dublin en seulement 3h pour 22€ l’aller-retour.

Pour terminer, côté visite

Tout d’abord, je tiens à préciser que cela dépend de chacun. Je pense que sur un weekend il est toujours préférable de regarder les incontournables de votre destination, car le temps passe très ville. Comme je le dis si bien, « Google est votre ami ». N’hésites pas à regarder des blogs, le site officiel de la ville ou encore les sites comme Lonely Planet, Le guide du Routard, très bien détaillé en fonction de votre temps et vos objectifs.

En somme, j’espère que ce petit article sur Cork, vous aidera à préparer votre prochaine excursion les amis et n’hésitez pas à partager vos expériences.

1 comment

  • Tournier lasserve

    Je dirais qu’il manque parfois, un peu de commentaires pour avoir une petite dynamique supplémentaire des superbes photos. Sinon, on a beaucoup envie d’y être.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *